La respiration

La respiration est un principe élémentaire de notre métabolisme. En effet, notre cerveau et notre système nerveux sont intimement liés.

La cohérence cardiaque : Il suffit de se tenir assis, le dos droit, les mains posées sur les cuisses, et les jambes non croisées. Vous inspirez durant cinq secondes et vous expirez cinq secondes. Vous répétez cette respiration trente fois. Vous gagnez en calme, vous éliminez la fatigue et vous nettoyez votre corps.

La respiration en comptant : Assis, debout ou allongés, vous inspirez normalement, puis vous expirez, ensuite vous bloquez votre respiration et vous comptez « un ». Puis vous inspirez normalement, puis vous expirez, et vous bloquez votre respiration et vous comptez « deux ». Vous continuez ainsi jusqu'à ce que vous atteigniez « 10 ». Enfin vous vous détendez et vous respirez normalement en observant votre respiration. Vous gagnez en sérénité, vous nettoyez votre esprit.

La respiration associée à un mot : Assis, confortablement répétez silencieusement les mots « confiance » tout en inspirant, et « détente » tout en expirant :Soyez détendu. Ne vous précipitez pas. Votre esprit se calmera et votre rythme cardiaque se ralentira. Vous contrôlez votre nervosité.

La respiration avec le diaphragme : Asseyez-vous, posez une main sur votre ventre, juste en dessous du nombril, et l'autre sur la poitrine, et vous restez attentif à votre cage thoracique qui se soulève. A présent observez-vous respirer correctement, de façon aisée, ample et naturelle. Il faut vous exercer à respirer avec le diaphragme en toutes circonstances, même en marchant ou en courant.

L' oxygénation : Fermez la bouche, prenez de l'air par le nez, et expirer lentement et profondément en rentrant progressivement le ventre. Ressentez comme l'oxygénation de vos cellules augmente et que l'évacuation de déchets gazeux est plus complète. Cet exercice de respiration abdominale doit être réalisé le plus souvent possible : en voiture, en travaillant, dans une file d'attente.

La respiration dynamique : Mettez-vous debout, les jambes écartées de la largeur du bassin, les pieds bien à plat sur le sol. La tête est droite, souple et les épaules basses. A présent vous inspirez par le nez en élevant les coudes jusqu'à la hauteur des épaules. Puis vous expirez par la bouche, en redescendant les coudes. vous respirez, vous portez votre attention sur la dilatation de vos narines, sur votre cage thoracique qui s'élargit, aussi vous observez que vos côtes se soulèvent, et vous prenez conscience du va-et-vient de votre abdomen. Cette respiration est un des meilleurs moyens de garder votre contrôle.

La respiration Ujjavi : Asseyez-vous confortablement. Fermez les yeux. Inspirez profondément par le nez et expirez lentement par la bouche en lâchant toutes les tensions. Commencez à fermer la bouche pendant l'expiration en gardant le même rythme de respiration. De la même façon, relâchez toutes les tensions lors de votre expiration. Placez votre langue à l'arrière de votre bouche. Cela vous aidera à bloquer votre glotte au niveau de la gorge. Dès lors, prenez conscience de ce son rauque qui s'installe et que vous accueillerez avec bienveillance. Attention, le bruit doit venir de votre gorge et non de votre nez. Pensez à contracter ventre et périnée pour créer davantage d'énergie. La respiration doit donc se faire par les côtes, en partant du plexus solaire. Restez dans cette position et tenez la respiration Ujjayi pendant 5 cycles d'inspiration et d'expiration. Soyez à l'écoute de ce qui se passe dans votre corps. Vous devriez sentir votre température corporelle monter doucement. Cette respiration pourra être mise en œuvre à la maison, juste avant votre séance d'hypnose.






N'hésitez pas me consulter 06.50.26.20.02