Le stress

Comment reconnaît-on le stress : vous ressentez de l' irritabilité, de l'énervement, vous vous emportez, vous manquez de recul, ou parfois vous ressentez une boule à l'estomac, des sueurs, des réaction cutanées, vous tremblez.   Alors vous vous vivez des symptômes de stress : Le stress se définit par une perte de vos capacités d' action sur votre environnement, et une perte de contrôle de soi. 

Le stress est une réponse, du système nerveux autonome qui est souvent initialisée par votre sur-réaction à une situation extérieure ou intérieure et que vous allez avoir du mal à contrôler.

Nous considérons que le  stress est positif quand il active l'action avec recul et conscience, et que le stress est négatif si il amène à une inhibition de l'action ou à une sur-évaluation de la situation. Et c'est cette sur-évaluation de l'événement qui est  dysfonctionnelle.

Le stress peut à terme être générateur de troubles de la conscience de soi, mentaux ou physiologiques. Il est indispensable de ne pas le laisser s'installer à long terme.  Le système d'informations vis-à-vis de l'équilibre de la personne deviendra très vite un automatisme et nous parlerons de stress chronique.  

Il peut exister également des difficultés de contrôle des propres processus mentaux d'une personne. On le voit par exemple avec des comédiens, avec des étudiants apprenant. Le comédien sait qu'il va entrer en scène et qu'il va avoir une action mentale sur une connaissance qu'il va restituer. Un enseignant, un conférencier, moi qui suis là devant vous, je pourrais éprouver cela, ce qui n'est pas le cas. Un étudiant peut avoir l'incertitude des résultats de ce qu'il va faire mentalement et donc être dans un stress parce qu'il n'a pas la certitude de pouvoir gérer ses propres connaissances. Là, nous ne sommes plus dans l'environnement, mais dans les propres processus intérieurs de gestion de sa propre connaissance et cela peut être générateur de stress.

Il est important pour une personne qu'elle puisse agir sur la gestion de son stress. En  accompagnement "coaching",  elle peut agir sur ses aptitudes mentales et donc sur ses comportements. Cela signifie aussi lui permettre :

  • de réorganiser mentalement les différentes actions qu'elle va avoir à faire pour pouvoir effectivement changer sa vision de l'objectif qui n'apparaît plus alors comme « énorme et inaccessible », nous utilisons la cohérence cardiaque, la Pnl, la sophrologie, l'hypnose.

  • et de retrouver les différentes séquences, les différentes étapes à franchir pour arriver jusqu'à cet objectif, c'est la mission du coach.

Quand il y a du stress, la notion du temps et de l'espace est compressée dans la représentation mentale de la personne. Elle voit tout ce qu'il y a à faire, mais elle ne voit plus les espaces qui séparent les choses qu'il y a à faire et cela est générateur de stress. Il lui faudra donc réapprendre à gérer l'espace et le temps. Quand il y a du stress, la confiance en son aptitude de gestion de ses comportements et de ses processus mentaux, est altérérée. II lui faudra donc réactiver les ressources de confiance, de sérénité, de calme, de recul.

Aider à gérer le stress pour les étudiants signifiera  d' à avoir des outils pour eux-mêmes qui leur permettront d'aérer leurs connaissances, d'aérer l'organisation de leurs connaissances. Il faudra activer les ressources de mémorisation et d'attention inconscientes.

Il est indispensable de gérer son stress avant de rentrer dans un espace de rupture, un espace de dépression qui, lui, sera fondé sur l'incapacité de la personne à construire un futur possible. C'est malheureusement la phase suivante si le stress n'a pas été géré. 

François Kiesgen de Richter Maître Praticien en Hypnose Spécialisé en Gestion du Stress 06 50 26 20 02