Histoire du tabac

Le tabac fait partie de la même famille que les pommes de terre et le poivre. C'est une plante annuelle herbacée (Nicotiona tabocum) atteignant de 1,5 à 2 m de haut. Ses feuilles entières peuvent mesurer 80 cm de long sur 40 cm de large.

On suppose que la culture du tabaca commencé sur le continent sud-américain, il y a plus de 8 000 ans. Certains situent ses origines sur ITIe de Tobago dans les Caraïbes. D'autres croient que les Aztèques, conscients des vertus apaisantes du tabac, l'ont agrémenté des premiers additifs, notamment de résine aromatique comme l'ambre, ou d'essences florales.

Le tabac a été utilisé depuis plus de 2 000 ans par les Amérindiens dans les rituels religieux ou pour ses vertus curatives. D'après les données historiques, il semble que nous devons à Christophe Colomb la convoitise de cette précieuse plante. En effet, en 1492, il reçut des Indiens, en signe de paix, des feuilles de tabac séchées. Comme tout ce qu'il rapporta de ses voyages suscita l'intérêt des gens du Vieux Continent, le tabac devint rapidement une plante médicinale dont on reconnut alors des propriétés curatives. Ce furent les marins espagnols et les missionnaires qui montrèrent comment utiliser le tabac.

En France, le tabac fut introduit en 1561 parjean Nicot, botaniste et ambassadeur de Catherine de Médicis. Il recommanda « l'herbe à Nicot » à des fins curatives, et elle passa ainsi à la postérité.

En 1571, le docteur espagnol Nicolas Monardes écrivit un livre sur l'histoire des plantes
médicinales originaires du Nouveau Monde. Il soutint que le tabac pouvait guérir 36
problèmes de santé. En 1588, le premier promoteur connu du tabac, Thomas Haret, préconisa l'usage du tabac fumé ou en prise nasale. Il est décédé des suites d'un cancer du nez sans doute imputable, à la lumière des connaissances actuelles, à cette habitude de consommation nasale de tabac.

Pendant le XVIIe siècle, le tabac fut aussi estimé que l'or. Pourtant, déjà en 1610, sir Francis Bacon constate l'énorme difficulté de mettre fin à l'habitude du tabagisme. Les prémices de la dépendance! En 1620, le Mayflower débarqua ses passagers à Plymouth, dans le Nouveau Monde. Le tabac sera dorénavant interdit dans les lieux publics, et ce, pendant des décennies.

En 1629, Richelieu instaura le premier impôt sur le tabac et en 1665, Molière écrivit dans Don Juan : « Qui vit sans tabac n'est pas digne de vivre. »

En 1700, Lorillard créa la première compagnie de tabac, compagnie qui, à l'heure actuelle, est la plus ancienne au monde. Pendant la guerre de l'Indépendance américaine, en 1776, le tabac servit de monnaie d'échange pour l'achat d'armement.

1809 marqua la découverte de la nicotine par Louis Nicolas Vauquelin.