EMDR

Les initiales EMDR signifient eye movement desensitization and reprocessing c'est-à-dire désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires.

En effet la thérapie EMDR utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires - le patient suit les doigts du thérapeute qui passent de droite à gauche devant ses yeux - , mais aussi par stimuli auditifs - le patient porte un casque qui lui fait entendre alternativement un son à droite, puis à gauche - ou tactiles - le patient tient dans les mains des buzzers qui vibrent alternativement de droite à gauche, ou bien le thérapeute tapote alternativement les genoux du patient ou le dos de ses mains.

L'estime de soi de l'enfant est formée par l'ensemble des expériences vécues dans les situations d'interaction avec ses modèles (parentalité) (éducateurs).

L'enfant qui grandit dans un environnement chaleureux valide des expériences positives qui l'aident à développer sa tolérance aux affects. Les expériences positives sont stockées dans le réseau central autour duquel il s'organise et auquel s'identifie.

L'enfant qui grandit avec des sentiments de frustrations, de perte de contrôle ou d'impuissance, mêmes minimes, fabriquera un réseau de mémoire négatif. Ce réseau polluera le réseau central autour duquel il s'organise et auquel s'identifie.

L'information contenue dans les réseaux négatifs est hautement inflammable, et déclenche rapidement des expériences directement liées aux situations traumatiques soit en tant que facteurs de conditionnement de l'échec soit en tant facteurs de ré-enclenchement liées aux expériences difficiles.

Là où s'oriente l'attention, des neurones s'allument ; et là ou des neurones s'allument, on peut établir de nouvelles connexions.

La thérapie EMDR s'adresse à toute personne (du bébé à l'adulte) souffrant de perturbations émotionnelles généralement liées à des traumatismes psychologiques. Il peut s'agir de traumatismes tels les violences physiques et psychologiques, les abus sexuels, les accidents graves, les décès, les maladies graves, les incendies, les catastrophes naturelles, les situations de guerre et attentats, ... Il peut s'agir aussi d'événements de vie difficiles qui peuvent être la source d'émotions ou de comportements inadaptés ou excessifs dans la vie quotidienne (enfance perturbée, séparations, interruption de grossesse, deuils, difficultés professionnelles, etc.).

François Kiesgen est certifié Praticien EMDR