Psychologie énergétique clinique

Présentation du Self Emotional Balancing

Le modèle Self Emotional Balancing est le modèle global de thérapie psycho-énergétique qu'utilise votre coach. Ce modèle emprunte les concepts des écoles de thérapie stratégique, et intègre les techniques d'EFT, de TAT, de Logo synthèse, Remap, TRE, Thérapie énergétique et d'IFS. Votre coach est certifié par l'Association Francophone de Psychologie Énergétique Clinique (AFPEC) (www.energypsy.com).

Le travail d'anamnèse

Il s'agit d'identifier les séquences d'interactions intra psychiques, qui sont engagées dans des rôles types. Elles établissent à l'intérieur du psychisme, des rôles et des schémas relationnels qui nous semblaient figés mais qui en réalité peuvent évoluer à la faveur d'interventions prudentes et respectueuses, à la faveur du lien entre le patient et le coach.

Les parties

Le modèle Self Emotional Balancing, considère le psychisme comme un ensemble de sous-personnalités assez distinctes les unes des autres, chacune possédant des qualités propres. Chacune est appelée et aspire à jouer un rôle important. Cependant, ces « parties » sont souvent forcées à s'écarter de ce rôle du fait de certains épisodes de la vie de l'individu, qui obligent le système intérieur à se réorganiser vers une configuration moins optimale. Par exemple, dans une famille où les parents sont alcooliques, on observe fréquemment que les enfants sont amenés à adopter des rôles protecteurs et stéréotypés (comme celui de bouc émissaire, de mascotte de la famille, celui de l'enfant invisible, etc.), du fait des dynamiques relationnelles entre les parents, ainsi qu'entre les parents et les enfants. Ces rôles ne constituent pas pour autant l'essence de la personnalité de ces enfants. Chaque enfant, une fois libéré de ce rôle forcé du fait de l'intervention thérapeutique, peut retrouver ou redécouvrir ses propres talents et intérêts, indépendamment des exigences de la famille chaotique dans laquelle il a pu grandir. Le même processus semble s'appliquer à la famille intérieure. Les parties sont forcées à adopter des rôles stéréotypés (forcés) du fait des circonstances extérieures. Une fois ces parties en sécurité, elles retrouvent volontiers leur rôle initial ce qui leur permet de contribuer positivement à l'harmonie de la famille intérieure.

Quels sont les facteurs qui forcent ces parties à adopter ces rôles extrêmes et parfois même destructeurs ?

Le traumatisme constitue assurément un de ces facteurs (comme l'abus sexuel). Le plus souvent cependant, ce sont les valeurs véhiculées au sein de la famille ainsi que les modalités relationnelles dans la famille d'origine qui génèrent chez la personne qui en est issue, des conflits intra psychiques qui s'aggravent au cours de la vie et perturbent les autres relations, sociales, intimes, professionnelles.

Les managers, les pompiers et les exilés

Existe-t-il des rôles endossés par les parties qui soient retrouvés de façon reproductible entre les individus ?

Chez la majorité des patients nous pouvons observer des parties dont l'objectif est de maintenir la capacité d'assumer une fonction ou un rôle donné dans la société et de préserver la sécurité. Ces parties essayent d'exercer un contrôle sur l'environnement tant interne qu'externe de la personne en s'efforçant, par exemple, de lui éviter de devenir trop dépendante ou proche émotionnellement, d'un tiers. D'autres critiquent la propre apparence ou les performances de la personne, pour la pousser à améliorer ses résultats dans le domaine professionnel. D'autres encore la poussent à s'occuper des autres plutôt que de prendre soin d'elle-même, pour lui éviter de se voir rejetée ou exclue. Ces parties qui se trouvent en position de protection et tentent de contrôler l'environnement relationnel de façon anticipatrice sont appelées managers. Lorsqu'une personne a été humiliée, blessée, effrayée ou qu'elle a ressenti de la honte, certaines de ses parties vont conserver ces émotions, les souvenirs et les sensations liés à ces expériences pénibles. Les managers cherchent souvent à repousser ces émotions hors de la conscience et s'efforcent donc de reléguer ces parties qui se sentent vulnérables et fragiles. Ces parties tenues sous clé en quelque sorte, sont appelées les exilés. Lorsqu'un exilé est activé il risque de submerger la personne de ses émotions intenses et de la rendre vulnérable et susceptible d'être blessée à nouveau. Ces parties s'efforcent d'éteindre l'incendie des émotions pénibles aussi rapidement que possible. Elles sont appelées pompiers. Elles sont très impulsives et ont pour objectif de distraire ou de dissocier la personne des émotions trop pénibles des exilés. Les excès d'alcool, de drogues, de nourriture, de travail ou d'activité sexuelle constituent les activités favorites de ces pompiers.

Le Self

Chaque individu dispose de façon distincte de ces parties, d'un Self (conscience) doté de façon innée de qualités telles que la confiance, la compassion, et l'acceptation sans jugement. A partir du moment où une personne a accès à son Self, il est alors possible de commencer à aider les parties à se libérer de leurs rôles forcés et de leurs fardeaux.

Le Self leadership est défini comme l'état dans lequel les parties donnent ou redonnent leur confiance au Self. L'impact du traumatisme sur le système intérieur avait généré des relations figées entre parties chargées. Du fait du déchargement de l'exilé, les protecteurs acceptent de se défaire de leurs rôles forcés. Cette partie précédemment engagée dans une relation de défiance vis à vis du Self, peuvent de nouveau sur la base du constat que celui-ci peut assurer la sécurité du système, lui redonner leur confiance. Les qualités naturelles du Self se manifestent beaucoup plus dans la vie quotidienne de la personne. La vie psychique est de nouveau orientée et conduite par le Self.

La désensibilisation

Une fois rétablie, la confiance des parties dans le Self. Il sera possible de débuter une désensibilisation, pour libérer les parties avec des fardeaux. Même dans les moments de crise, la personne se sentant moins vulnérable grâce à la présence du Self, la désensibilisation est possible. Au lieu de se sentir submergés par leurs émotions, les patients se sentent capables de maintenir un état centré et stable, reconnaissant qu'il s'agit simplement d'une partie d'eux-mêmes qui a était temporairement agitée et que cette partie peut se calmer. Ils possible alors se libérer « l'ouragan » sans se laisser emporter, comme au sein de « l'œil d'un ouragan ».

Les désensibilisations psycho émotionnelles s'effectuent par stimulation oculaire, auditive, kinesthésique et auriculaire, en combinaison avec de la thérapie énergétique (utilisation la digipuncture associée à la psychologie).

La désensibilisation théories avancées

Les théories qui étayent les techniques de désensibilisation sont :

  • Les sons vrombissants, appelés « tapings », qui permettent l'accès au cerveau droit.
  • L'asymétrie cérébrale des régions du cerveau qui sont impliquées dans le traitement élaboré de l'information ne réalisent pas la même chose selon qu'elles se trouvent dans un hémisphère ou l'autre. Il faut donc mobiliser les deux hémisphères.
  • Le codage de nos expériences est toujours associé à un codage dans notre réseau sensoriel (visuel, auditif, kinesthésique) et les mouvements oculaires témoignent de ce code.
  • La pensée crée une énergie dans le cerveau (E=MC2 - Einstein), cette énergie est englobée dans un champ mental aussi invisible et réel que le champ magnétique.
  • Toutes nos informations sont stockées dans ce champ mental. Cette énergie produite par le cerveau est détectable sous Électro-encéphalogramme.
  • L'énergie du champ mental circule à travers les méridiens via des points d'acupuncture précis (Mis en évidence en 1995 par l'équipe du Professeur Pierre Vernejoul de l'hôpital Américain de Paris : injection de technium 99m faiblement radioactif et suivi par imagerie gamma). Cette énergie passe par les espaces intersistels entre les vaisseaux sanguins.
  • Chaque perturbation du champ mental est associée à un méridien spécifique, ainsi une anxiété, un problème psychologique, un traumatisme, une dépendance, une crise panique, une dépression, va perturber ce champ mais le code d'accès sera particulier à chaque mémoire traumatique.
  • La syntonisation est indispensable, our que la désensibilisation agisse avec efficacité (le « tapping » même très précis sera inefficace), il est essentiel d'entrer en symbiose avec l'événement ayant conduit à la mémoire traumatique : il faudra donc se concentrer avec une grande attention pour revivre l'événement.
  • Dans les cas les plus douloureux, si la syntonisation est bonne, vous n'aurez pas besoin de passer par la psychothérapie narrative. La syntonisation est susceptible de troubler car revivez la perturbation à froid il s'agit là d'un sacrifice de courte durée que le thérapeute va écourter.
  • Même s'il est possible de désensibiliser sans verbalisation, l'IFS qui permet d'accéder à l'organisation du système (Managers, Pompier, Exilés) sera toujours souhaitable pour une ré harmonisation complète.

La Foire Aux Questions

Pourquoi dois-je lire ce document avant ma séance :

L'esprit pensant a besoin de comprendre et d'être rassuré, et très souvent vous avez besoin de rassurer vos proches que la thérapie psychologique énergétique clinique n'est pas du charlatanisme et obéit à une formation sérieuse en neuroscience.

Pourquoi ni mon médecin, ni mon psy, et rarement le psychiatre ne pratique pas cette thérapie ?

C'est une thérapie novatrice, qui est longue (séance de deux heures), et peu rémunératrice (50 euros la séance), et qui n'est pas prise en charge en France par la sécurité sociale (et ni les mutuelles, sauf exception). Néanmoins c'est une thérapie habituelle dans les pays Anglo-saxon, et qui est utilisée dans certains organisation spécifiques en France chez les personnes soumises potentiellement à des syndromes post traumatiques (Armée, Forces spéciales, Force d'intervention GIGN ou RAID, Cellule d'urgence psychologique, Médecine humanitaire d'urgence...).

Pourquoi dois-je écouter de la musique binaurale, ou faire des mouvements oculaires, at parfois compter jusqu'à 5, ou chantonner ?

Fredonner stimule l'hémisphère droit, compter stimule l'hémisphère gauche, chaque mouvement oculaire accède à une zone cérébrale différente, et les sons binauraux activent des fréquences précisent dans mon cerveau.

Combien de séance sont nécessaires ?

Cela dépend si nous traitons un cas simple ou complexe. Un problème simple est lié à une seule mémoire traumatique (par exemple un accident de voiture qui m'obsède) ; ou plusieurs mémoires traumatiques (par exemple un accident de voiture qui m'obsède, qui est accompagné d'angoisse avec des réminiscences de souvenirs plus anciens et notamment dans ma jeunesse, mon adolescence ou certaines phases de ma vie). Parfois il faut des années, d'autre fois une séance suffit, dans tous les cas jamais rien n'est insurmontable. A ce titre si j'ai un suivi sur plusieurs séances dans le mois, je bénéficie d'un forfait mensuel.

Si je n'obtiens pas de résultats ?

Certains cas exigent un travail très long en Self Emotional Balancing. Au fur et à mesure que s'établit l'alliance thérapeutique votre thérapeute fera progressivement évoluer les techniques, car nous partons toujours de l'IFS ( Internal Family Système) et REMAP ( Reed Eye Movement Acupressure Psychotherapy), vers des techniques comme la TRE ( Tension Stress Trauma Relase ) Exercice associée à la TCM ( Thought Field Therapy. Parfois le contrôle, l'inversion psychologique, et la déviation nerveuse compliquent le travail. Si l'un de ses états est présent chez vous, il faudra entamer le travail de correction en utilisant des routines énergétiques avec une forte syntonisation, associée à de la cohérence cardiaque émotionnelle, et de l'EFT (Emotional Freedom Technique). Pour nombres de chercheurs en neurosciences, ces états seraient les prémices sous-jacentes des grandes maladies car une grande partie des maladies et des différents malaises trouvent presque toujours leur origine, dans la partie "subtile", énergétique de l'organisme.

Puis-je soigner des douleurs avec ses techniques ?

L'inversion psychologique est toujours présente chez les personnes souffrant de maladies physiques chroniques. En association avec votre médecin et votre traitement, vous pourrez profiter de SEB et de l'hypnose pour vous accompagner.

Puis-je espérer réguler ma prise de poids ou mon obésité ?

La plupart des gens prennent du poids par compensation psychologique et par absorption de toxines sans le savoir : comme pas exemple le blé qui fait de ravage, le sucre, le vinaigre, les œufs, le lait, le café, le thé, l'alcool, le tabac, mais aussi certains parfums, savons, nettoyants, désodorisants, colorants, tissus, médicaments et pesticides. Avec les techniques énergétiques vous apprendrez au fur et à mesure à tester votre corps et son taux d'acceptation en utilisant des tests qu'il vous faudra maîtriser (mais c'est très facile), mais avant tout il faudra avoir fait le travail en IFS et la désensibilisation.

Quel est le taux de réussite de votre méthode

Les chiffres montrent de 75 à 80 % de réussite en cas complexe, et 98 % en cas simple. En général l'APEX est responsable des cas les plus récalcitrants. Il s'agir d'un phénomène mental qui amène le patient à avoir besoin de son symptôme, et à ne pas admettre la guérison. Il va faire vivre son symptôme au niveau conscient, il n'y a aucune base factuelle pour éviter ce cas à l'heure actuelle.

Pourquoi cette thérapie plutôt qu'une autre ?

Vous pouvez vous en tenir à la psychothérapie classique qui vous apprend tout au plus à vivre avec vos peurs, anxiétés, dépressions et de passer plusieurs années à vouloir apprendre à faire avec. Vous pouvez vivre avec des techniques de relaxation et de méditation qui vous procurent un état de zénitude, souvent loin des réalités du monde dans lequel vous vivez. Vous pouvez choisir un changement radical : vivre pour être heureux, tout simplement.